Citation film Le gendarme de Saint-Tropez

Citations d'amour, de films, d'humour, proverbes francais chinois

70 707 citations célèbres : citations-celebres.com
8777 auteurs
366 films
Top 50 films

Rechercher citation

Recherche citation celebre Recherche avancée

Citations par tags

20 ans   30 ans   40 ans   action   alcool   ambition   amitié   amour   anniversaire   apocalypse   argent   art   avenir   bénévolat   bible   bien   bonheur   calme   caractère   célèbre   challenge   chance   changement   chanter   chat   chemin   cheval   chien   chocolat   ciel   cinéma   citation   coeur   colère   communication   confiance   connaissance   conscience   conseil   corps   couple   courage   crise   culte   culture   danse   déception   décision   déclaration   défi   définition   démocratie   départ   désert   désir   diable   Dieu   dispute   doute   droit   drole   enfant   enfer   ennemi   entendre   enthousiasme   entreprise   erreur   espoir   esprit   excellence   échec   école   économie   écouter   écrire   écriture   éducation   émotion   équilibre   famille   femme   fête   foi   fort   fou   français   gendarme   gouverner   guerre   haine   handicap   hasard   héros   hiver   homme   honneur   honnête   honte   horloge   humour   identité   ingénieur   injustice   insomnie   intelligence   italien   jalousie   jardin   jeunesse   joie   jour   justice   leadership   lettre   liberté   lion   loi   lumière   maison   mal   management   mariage   mensonge   mer   mère   métaphore   militaire   miracle   monde   morale   mort   motivation   musique   naissance   nature   Noël   nuit   optimisme   orgueil   paix   paradoxe   pardon   parole   passé   patience   pauvre   pensée   peplum   persévérence   peur   père   philosophie   pixar   poète   police   politique   présent   prière   printemps   problème   protection   proverbe   qualité   racisme   raison   rasta   respect   responsabilité   retrouvailles   réalité   réputation   révolution   rêve   riche   risque   romantique   russe   sagesse   saison été   science   sel   sécurité   sieste   silence   simple   ski   soleil   solitude   sommeil   souffrance   sourire   souvenir   sport   stabilité   succès   temps   tendresse   tentation   théâtre   tolérance   travail   triste   vacances   valeur   vérité   victoire   vie   vieillir   village   violence   voir   volonté   voyage   walt disney  

Citation aléatoire

Citations célèbres du jour Citation aleatoireIl n'y a pas moyen de contenter ceux qui veulent savoir le pourquoi des pourquoi.

Citations par auteur

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Top 20 auteurs

Auteur celebre citation Recherche auteur
Citation Ray Bradbury Citation Ray Bradbury
Citation William Collier Citation William Collier
Citation Kevin Bright Citation Kevin Bright
Citation Alcuin Citation Alcuin
Citation Max Lucado Citation Max Lucado
Citation Jocelyne Felx Citation Jocelyne Felx
Citation Robert Bresson Citation Robert Bresson
Citation Antoine Baudeau De Somaize Citation Antoine Baudeau De Somaize
Citation André Gozier Citation André Gozier
Citation Andreï Sakharov Citation Andreï Sakharov
Citation Jean-Luc Mélanchon Citation Jean-Luc Mélanchon
Citation Kevin DeYoung Citation Kevin DeYoung
Citation Christine Angot Citation Christine Angot
Citation Francis Picabia Citation Francis Picabia
Citation Robert Laffont Citation Robert Laffont
Citation Dan B. Allender Citation Dan B. Allender
Citation Charles Aznavour Citation Charles Aznavour
Citation Arthur Rambeau Citation Arthur Rambeau
Citation Karine Tuil Citation Karine Tuil
Citation Richard Millet Citation Richard Millet


TOP 10 citation film

Citation film Les frères Scott Citation film Les frères Scott
Citation film Desperate Housewives Citation film Desperate Housewives
Citation film Ma Première fois Citation film Ma Première fois
Citation film Grey Citation film Grey's Anatomy
Citation film Le Parrain Citation film Le Parrain
Citation film Intouchables Citation film Intouchables
Citation film Charlie et la Chocolaterie Citation film Charlie et la Chocolaterie
Citation film Titanic Citation film Titanic
Citation film Hunger Games Citation film Hunger Games
Citation film Pearl Harbor Citation film Pearl Harbor


Recherches populaires

Citation populaire recherche Recherche avancée
Phrase viePhrase vie 2722
Citation  dieuCitation dieu 2533
Proverbe Oscar WildeProverbe Oscar Wilde 2129
Maxime amourMaxime amour 2100
Proverbe longueProverbe longue 1921
Citation  rastaCitation rasta 1513
Maxime connuMaxime connu 1498
Phrase coluchePhrase coluche 1494
Proverbe JappeloupProverbe Jappeloup 1403
Maxime anniversaireMaxime anniversaire 1375


Citations film Le gendarme de Saint-Tropez

phrase connue Films Citation Films  > Citations Le gendarme de Saint-Tropez
Cruchot : Je me suis permis de vous amener un petit cadeau... Gerber : Ah ! C'est trop gentil.
/> Cruchot [en lui tendant une liasse de contraventions] : ... pour fêter mon arrivée.
/> Gerber : Ah ! Oui, oui...
/> Cruchot : Mes lettres de créances, comme on dit dans les ambassades. /> Gerber : Neuf ! Neuf procès verbaux entre le port et ici ?! Mais vous n'avez pas perdu de temps !
/> Cruchot : Mais le temps, c'est de l'argent, mon adjudant. /> Gerber [s'arrêtant sur l'un des PV] : Mais c'est la voiture de Monsieur le Maire, ça.
/> Cruchot : Oui, en plein sur le passage clouté. /> Gerber : Oui, c'est un instant de distraction. /> Cruchot : Ah, en plein sur les clous !
/> Gerber : Oui, oui... Je m'occuperai de ça personnellement. Vous avez compris ? Garde à vous !! Mais dites-moi, votre nouveau galon vous a mis en appétit, on dirait ! Puis vous louchez sur les miens.
/> Cruchot : Quelle vilaine pensée, mon adjudant... /> Gerber : N'oubliez pas que je suis le patron ! Garde à vous ! Et calmez vous... Calmez vous...
    phrase connue argentargent phrase connue cinémacinéma phrase connue culteculte phrase connue gendarmegendarme phrase connue humourhumour phrase connue lettrelettre phrase connue penséepensée phrase connue tempstemps

Note1 citation 1060 Note2 citation 1060 Note3 citation 1060 1.00 6



Dans le même film Le gendarme de Saint-Tropez

  • Cruchot [tenant un minuscule poisson] : Vous reconnaissez la victime, je présume. Braconnier : Elle m'a sauté dans la main !
    Cruchot : Et que faisait cette petite main dans une eau réservée ? Sans permis ? Sans matériel règlementaire ? Hein ? Sur une propriété privée ? En période prohibée ?
  • Cruchot [En mesurant le poisson] : Tu lis combien, là, mon petit ?
    Braconnier : 13.
    Cruchot : Non ! Hé ! Oh !
    Braconnier : 12.
    Cruchot : Oui, bon ! Ici. Qu'est-ce que tu lis là, mon petit.
    Braconnier : Dans le département des Hautes Alpes, pour la pêche à la truite, la longueur minimum du poisson doit être de... [il détourne la tête]
    Cruchot : Non, non, là, continue.
    Braconnier : 22 centimètres.
    Cruchot : Voilà ! Donc je pose 22 et je retiens... ça fait combien, ça ?
    Braconnier : 12.
    Cruchot : Je pose 22, je retiens 12. Il reste combien ?
    Braconnier : Ben 10 !
    Cruchot : Il reste... 10 jours de cabane !
  • Merlot : Lucien...
    Fougasse : Ouais ?
    Merlot : J'crois qu'j'aperçois la silhouette d'un gradé...
    Fougasse : T'as raison, Albert. Va falloir y aller, hein !
    Merlot : Tu crois ?
  • Merlot : 'jour chef... On a fait bon voyage ?
    Fougasse : Belle fille, chef. Félicitations !
    Cruchot : Qu'est-ce que ça veut dire, ça ? Garde à vous ! [Regards narquois de Fougasse et Merlot] GARDE À VOUS ! [Ils obtempèrent] Alors, on copine avec les supérieurs ! On se tape sur le ventre ? On se prend pour des guérilleros ?
  • Cruchot : Présentez-vous !
    Merlot : Mrchallgis Mrlot, chef.
    Cruchot : J'ai rien compris, recommencez.
    Merlot : Mrchaldeslgis Mrlot, chef.
    Cruchot : Toujours rien compris. A vous ?
    Fougasse : Et moi, Maréchal des lgis Fgasse.
    Cruchot : Qui ?
    Fougasse : Fougasse !
    Cruchot : Ben ça m'étonne pas.
  • Nicole : Tu vas te rendre impopulaire, papa.
    Cruchot : Le gendarme, c'est l'ordre, et l'ordre, c'est toujours impopulaire.
  • Un cabaretier [à Fougasse et Merlot] : Eh alors ? Vous ne venez pas prendre le pastis ?
    Merlot : Ferme ça.
    Fougasse : Tu ne vois pas qu'on est de service.
    Le cabaretier : Et alors ! D'habitude c'est pas ça qui vous empêche d'avoir soif. [à Cruchot] C'est vous qui leur faites peur comme ça ? C'est pas gentil. Déjà qu'ils sont craintifs.
  • Le Cabaretier : Je vous offre le pastis ?
    Cruchot [sortant son carnet de contraventions] : Non, non. C'est ma tournée d'inauguration.
  • J'espère, Messieurs, que nous ferons du bon travail ensemble. Écoutez-moi bien. Vous savez que le gendarme est à la Nation ce que le chien de berger est au troupeau. Il faut souvent aboyer, parfois mordre, mais toujours se faire craindre. Vous êtes les branches et je suis le tronc. Une seule chose compte : c'est que la récolte soit bonne et que les vaches soient bien gardées.
  • Gerber [s'arrêtant sur l'un des PV] : Mais c'est la voiture de Monsieur le Maire, ça.
    Cruchot : Oui, en plein sur le passage clouté.
    Gerber : Oui, c'est un instant de distraction.
    Cruchot : Ah, en plein sur les clous !
    Gerber : Oui, oui... Je m'occuperai de ça personnellement. Vous avez compris ? Garde à vous !! Mais dites-moi, votre nouveau galon vous a mis en appétit, on dirait ! Puis vous louchez sur les miens.
    Cruchot : Quelle vilaine pensée, mon adjudant...
    Gerber : N'oubliez pas que je suis le patron ! Garde à vous ! Et calmez vous... Calmez vous...
  • Gerber [s'arrêtant sur l'un des PV] : Mais c'est la voiture de Monsieur le Maire, ça.
    Cruchot : Oui, en plein sur le passage clouté.
    Gerber : Oui, c'est un instant de distraction.
    Cruchot : Ah, en plein sur les clous !
    Gerber : Oui, oui... Je m'occuperai de ça personnellement. Vous avez compris ? Garde à vous !! Mais dites-moi, votre nouveau galon vous a mis en appétit, on dirait ! Puis vous louchez sur les miens.
    Cruchot : Quelle vilaine pensée, mon adjudant...
    Gerber : N'oubliez pas que je suis le patron ! Garde à vous ! Et calmez vous... Calmez vous...
  • Cruchot : Je me suis permis de vous amener un petit cadeau...
    Gerber : Ah ! C'est trop gentil.
    Cruchot [en lui tendant une liasse de contraventions] : ... pour fêter mon arrivée.
    Gerber : Ah ! Oui, oui...
    Cruchot : Mes lettres de créances, comme on dit dans les ambassades.
    Gerber : Neuf ! Neuf procès verbaux entre le port et ici ?! Mais vous n'avez pas perdu de temps !
    Cruchot : Mais le temps, c'est de l'argent, mon adjudant.
  • Cruchot : Enchanté, Madame l'Adjudante.
    Mme Gerber : Oh non, pas ça. Madame Gerber, ou Cécilia, si vous préférez.
    Cruchot : Cécilia...
    Gerber : Euh... je préfère Madame Gerber.
  • Nicole : J'suis pas dans le vent, quoi !
    Cruchot : Alors, parce qu'il faut s'habiller en Harlequin et se balader dans les courants d'air pour être naturalisé ici ?
    Nicole : Mais enfin, papa. J'essaie d'être à la mode. D'être comme tout le monde, quoi.
    Cruchot : Mais tu n'es pas comme tout le monde... tu es ma fille !
    Nicole : Ah ben justement ! Si tu crois que c'est drôle.
  • Cruchot : Mais enfin. Ecoutez, Mademoiselle, vous n'avez rien de moins... de moins chatoyant ?
    Vendeuse : Oh mais voyons, Monsieur, avec notre beau soleil, ce serait vraiment trop triste.
    Cruchot : Votre beau soleil... Mais ma parole, on dirait que c'est vous qui l'avez inventé.
  • Gerber : Ah, regardez-moi ça... Si la vieille couturière de ma femme n'était pas morte...
    Cruchot : Ben elle en mourrait.
  • Cruchot : Messieurs, voici notre objectif. L'ennemi se cache ici. Supérieur en nombre, rusé, attentif et bien organisé. Or, que faire, me direz-vous. Poser le problème. Qu'est-ce qu'un gendarme, qu'est-ce qu'un nudiste ? Berlicot, qu'est-ce qu'un nudiste ?
    Berlicot : Euh, chef, c'est quelqu'un de tout nu.
    Cruchot : Merlot, qu'est-ce qu'un gendarme ?
    Merlot : C'est quelqu'un de tout habillé, chef.
    Fougasse : Chef, chef. [façon premier de classe] Avec un uniforme.
    Cruchot : Donc, si le gendarme est tout nu, il peut approcher... le tout nu. Mais rien ne prouve plus qu'il soit gendarme. Par contre, si le tout nu voit le gendarme, houp, il s'habille et rien ne prouve plus qu'il soit nudiste. C'est ce que nous appelons dans le jargon des données contradictoires.
  • Cruchot : Qu'est ce que je viens de dire ?
    Tricart : Je... Euh... On les aura !
    Cruchot : Non, vous les avez ! Deux dimanches de tour de garde, ça, vous les avez.
  • Je plongerai de 30 mètres !
  • Je ramperai dans les ronces !
  • J'obéis aux ordres !
  • Je ne suis personne !
  • [Cruchot découvre le style de conduite particulier de la soeur. Elle l'entend marmonner]
    La soeur : Vous priez, mon fils ?
    Cruchot : Ben non, oui. Que Dieu nous ait en sa sainte protection.
    La soeur : Les voies du Seigneur sont impénétrables. Lui seul connait la route.
    Cruchot : Tant mieux...
    La soeur : Il est notre guide. Suivons-Le confiants, les yeux fermés.
    Cruchot : Oui mais entr'ouvrez-les, entr'ouvrez-les, parce que ça tourne, ça tourne...
  • La soeur : J'espère que vous savez parfois être indulgent aux fautes des autres.
    Cruchot : Oh, pas toujours, mais maintenant je me repents, je me repents.
  • Cruchot : Mon Dieu, mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous avoir offensé...
    La soeur : Vous savez par coeur votre acte de contrition, c'est bien ! Cruchot : ... parce que Vous êtes infiniment bon et que le péché Vous dépait. Je... Je quoi ?
    La soeur : Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce Cruchot [en même temps] : ... de Votre sainte grâce... ATTENTION !!! ... de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. [La voiture s'arrête] Ah ! Ainsi soit-il.
  • Fougasse : En tout cas, on a vu le conducteur, hein, Tricart ?
    Gerber : Vu ou aperçu ? Il y a une nuance, faites très attention.
    Tricart et Fougasse : VU !
    Tricart : Il était plutôt petit.
    Fougasse : Oui. Il avait le front un peu dégarni.
    Tricart : J'avais le soleil dans l'oeil, mais...
    Fougasse : C'était le genre petit sec. Hein, Tricart ?
    Tricart : Oui.
    Gerber : Enfin, un peu la silhouette de votre Maréchal des Logis-Chef.
  • Allez, circulez ! Un poète raté et ivrogne réussi, foutez-moi le camp tous les deux.
  • Gerber : Le coup classique. Elle s'accuserait de n'importe quoi pour sauver son père.
    Fougasse [ému] : C'est beau.
    Gerber : Un gendarme sentimental est un gendarme qui m'inquiète, Fougasse !
  • Nicole :
    Do you Do you Do you Saint Tropez
    Do you Do you Do you Saint Tropez
    Do you Do you Do you Saint Tropez
    Do you Do you Do you Saint Tropez


    Et quand revient l'été à Saint-Tropez
    Tous les garçons sont beaux à Saint-Tropez
    Toutes les filles sont belles à croquer
    Au rendez-vous d'amour de Saint-Tropez
  • Cruchot : Mais enfin. Ecoutez, Mademoiselle, vous n'avez rien de moins... de moins chatoyant ?
    Vendeuse : Oh mais voyons, Monsieur, avec notre beau soleil, ce serait vraiment trop triste.
    Cruchot : Votre beau soleil... Mais ma parole, on dirait que c'est vous qui l'avez inventé.
  • Nicole : J'suis pas dans le vent, quoi !
    Cruchot : Alors, parce qu'il faut s'habiller en Harlequin et se balader dans les courants d'air pour être naturalisé ici ? Nicole : Mais enfin, papa. J'essaie d'être à la mode. D'être comme tout le monde, quoi.
    Cruchot : Mais tu n'es pas comme tout le monde... tu es ma fille !
    Nicole : Ah ben justement ! Si tu crois que c'est drôle.
  • Cruchot : Enchanté, Madame l'Adjudante.
    Mme Gerber : Oh non, pas ça. Madame Gerber, ou Cécilia, si vous préférez.
    Cruchot : Cécilia...
    Gerber : Euh... je préfère Madame Gerber.
  • Cruchot : Je me suis permis de vous amener un petit cadeau... Gerber : Ah ! C'est trop gentil.
    Cruchot [en lui tendant une liasse de contraventions] : ... pour fêter mon arrivée.
    Gerber : Ah ! Oui, oui...
    Cruchot : Mes lettres de créances, comme on dit dans les ambassades.
    Gerber : Neuf ! Neuf procès verbaux entre le port et ici ?! Mais vous n'avez pas perdu de temps !
    Cruchot : Mais le temps, c'est de l'argent, mon adjudant.
    Gerber [s'arrêtant sur l'un des PV] : Mais c'est la voiture de Monsieur le Maire, ça.
    Cruchot : Oui, en plein sur le passage clouté.
    Gerber : Oui, c'est un instant de distraction.
    Cruchot : Ah, en plein sur les clous !
    Gerber : Oui, oui... Je m'occuperai de ça personnellement. Vous avez compris ? Garde à vous !! Mais dites-moi, votre nouveau galon vous a mis en appétit, on dirait ! Puis vous louchez sur les miens.
    Cruchot : Quelle vilaine pensée, mon adjudant...
    Gerber : N'oubliez pas que je suis le patron ! Garde à vous ! Et calmez vous... Calmez vous...
  • Cruchot : J'espère, Messieurs, que nous ferons du bon travail ensemble. Écoutez-moi bien. Vous savez que le gendarme est à la Nation ce que le chien de berger est au troupeau. Il faut souvent aboyer, parfois mordre, mais toujours se faire craindre. Vous êtes les branches et je suis le tronc. Une seule chose compte : c'est que la récolte soit bonne et que les vaches soient bien gardées.
  • Le Cabaretier : Je vous offre le pastis ?
    Cruchot [sortant son carnet de contraventions] : Non, non. C'est ma tournée d'inauguration.
  • Cruchot : Présentez-vous !
    Merlot : Mrchallgis Mrlot, chef.
    Cruchot : J'ai rien compris, recommencez.
    Merlot : Mrchaldeslgis Mrlot, chef.
    Cruchot : Toujours rien compris. A vous ?
    Fougasse : Et moi, Maréchal des lgis Fgasse.
    Cruchot : Qui ?
    Fougasse : Fougasse !
    Cruchot : Ben ça m'étonne pas.
  • Merlot : 'jour chef... On a fait bon voyage ?
    Fougasse : Belle fille, chef. Félicitations !
    Cruchot : Qu'est-ce que ça veut dire, ça ? Garde à vous ! [Regards narquois de Fougasse et Merlot] GARDE À VOUS ! [Ils obtempèrent] Alors, on copine avec les supérieurs ! On se tape sur le ventre ? On se prend pour des guérilleros ?
  • Merlot : Lucien...
    Fougasse : Ouais ?
    Merlot : J'crois qu'j'aperçois la silhouette d'un gradé...
    Fougasse : T'as raison, Albert. Va falloir y aller, hein !
    Merlot : Tu crois ?
  • Cruchot [En mesurant le poisson] : Tu lis combien, là, mon petit ?
    Braconnier : 13.
    Cruchot : Non ! Hé ! Oh !
    Braconnier : 12.
    Cruchot : Oui, bon ! Ici. Qu'est-ce que tu lis là, mon petit.
    Braconnier : Dans le département des Hautes Alpes, pour la pêche à la truite, la longueur minimum du poisson doit être de... [il détourne la tête]
    Cruchot : Non, non, là, continue.
    Braconnier : 22 centimètres.
    Cruchot : Voilà ! Donc je pose 22 et je retiens... ça fait combien, ça ?
    Braconnier : 12.
    Cruchot : Je pose 22, je retiens 12. Il reste combien ?
    Braconnier : Ben 10 !
    Cruchot : Il reste... 10 jours de cabane !
  • Cruchot [tenant un minuscule poisson] : Vous reconnaissez la victime, je présume.
    Braconnier : Elle m'a sauté dans la main !
    Cruchot : Et que faisait cette petite main dans une eau réservée ? Sans permis ? Sans matériel réglementaire ? Hein ? Sur une propriété privée ? En période prohibée ?
  • Nicole : Tu vas te rendre impopulaire, papa.
    Cruchot : Le gendarme, c'est l'ordre, et l'ordre, c'est toujours impopulaire.
  • Cruchot : Présentez-vous !
    Merlot : Mrchallgis Mrlot, chef.
    Cruchot : J'ai rien compris, recommencez.
    Merlot : Mrchaldeslgis Mrlot, chef.
    Cruchot : Toujours rien compris. A vous ?
    Fougasse : Et moi, Maréchal des lgis Fgasse.
    Cruchot : Qui ?
    Fougasse : Fougasse !
    Cruchot : Ben ça m'étonne pas.

  • Citations du thème Films

  • - Je m'excuse Monsieur
    - Je vous prie de bien vouloir m'excuser
    - Non, c'est moi, je m'excuse !
  • Faites le travail qu'on vous demande, et tout ira bien, vous verrez.
  • - Monsieur, je peux aller pisser ? Sur la tête de ma mère, j'ai envie de pisser
    - On va faire un petit exercice de grammaire
    - Teh, il fait chier avec sa grand mère
    - Ce qui donne, j'ai envie de pisser sur la tête de ma mère
  • Les mauvaises notes, les humiliations, .... donc ils se croient idiots. Toi tu te rends pas compte...
  • Ce collège, ces gamins, j'en peux plus, c'est impossible de leur faire cours, j'y arrive pas.
  • - Donnez moi votre carnet ?
    - Je suis pas votre chien... Tu vas faire quoi, tu vas me frapper ?
  • Pourquoi il font toujours ce chhh ?
    Le tchip'
  • Un petit conseil, avec les élèves, fais toi respecter tout de suite !
  • Koffman m'a parlé de votre souhait de vous faire muter dans un collège de banlieue?
  • On parachutte des jeunes profs inexpérimenté, alors qu'au contraire, il faudrait des professeurs expérimentés.
    Haut page citation


  • Voir le site Mobile | Classique