Citation film Les frères Scott

Citations d'amour, de films, d'humour, proverbes francais chinois

70 740 citations célèbres : citations-celebres.com
8777 auteurs
366 films

Rechercher citation

Recherche citation celebre Recherche avancée

Citations par tags

20 ans   30 ans   40 ans   action   alcool   ambition   amitié   amour   anniversaire   apocalypse   argent   art   avenir   bénévolat   bible   bien   bonheur   calme   caractère   célèbre   challenge   chance   changement   chanter   chat   chemin   cheval   chien   chocolat   ciel   cinéma   citation   coeur   colère   communication   confiance   connaissance   conscience   conseil   corps   couple   courage   crise   culte   culture   danse   déception   décision   déclaration   défi   définition   démocratie   départ   désert   désir   diable   Dieu   dispute   doute   droit   drole   enfant   enfer   ennemi   entendre   enthousiasme   entreprise   erreur   espoir   esprit   excellence   échec   école   économie   écouter   écrire   écriture   éducation   émotion   équilibre   famille   femme   fête   foi   fort   fou   français   gendarme   gouverner   guerre   haine   handicap   hasard   héros   hiver   homme   honneur   honnête   honte   horloge   humour   identité   ingénieur   injustice   insomnie   intelligence   italien   jalousie   jardin   jeunesse   joie   jour   justice   leadership   lettre   liberté   lion   loi   lumière   maison   mal   management   mariage   mensonge   mer   mère   métaphore   militaire   miracle   monde   morale   mort   motivation   musique   naissance   nature   Noël   nuit   optimisme   orgueil   paix   paradoxe   pardon   parole   passé   patience   pauvre   pensée   peplum   persévérence   peur   père   philosophie   pixar   poète   police   politique   présent   prière   printemps   problème   protection   proverbe   qualité   racisme   raison   rasta   respect   responsabilité   retrouvailles   réalité   réputation   révolution   rêve   riche   risque   romantique   russe   sagesse   saison été   science   sel   sécurité   sieste   silence   simple   ski   soleil   solitude   sommeil   souffrance   sourire   souvenir   sport   stabilité   succès   temps   tendresse   tentation   théâtre   tolérance   travail   triste   vacances   valeur   vérité   victoire   vie   vieillir   village   violence   voir   volonté   voyage   walt disney  

Citation aléatoire

Citations célèbres du jour Citation aleatoireL'oisiveté est une épreuve.

Citations par auteur

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Top 20 auteurs

Auteur celebre citation Recherche auteur
Citation Ray Bradbury Citation Ray Bradbury
Citation Descrea Citation Descrea
Citation William Collier Citation William Collier
Citation Max Lucado Citation Max Lucado
Citation Kevin Bright Citation Kevin Bright
Citation Henry Ward Beecher Citation Henry Ward Beecher
Citation Félix Neff Citation Félix Neff
Citation Francis Picabia Citation Francis Picabia
Citation Jacques Lamarche Citation Jacques Lamarche
Citation Charles Aznavour Citation Charles Aznavour
Citation Antoine Baudeau De Somaize Citation Antoine Baudeau De Somaize
Citation Jocelyne Felx Citation Jocelyne Felx
Citation Eschyle Citation Eschyle
Citation La Rochefoucault Citation La Rochefoucault
Citation Proverbe Savoyard Citation Proverbe Savoyard
Citation Georg Christoph Lichtenberg Citation Georg Christoph Lichtenberg
Citation Isabelle Alonso Citation Isabelle Alonso
Citation Jacob Bronowski Citation Jacob Bronowski
Citation Christine Angot Citation Christine Angot
Citation Robert Laffont Citation Robert Laffont


TOP 10 citation film

Citation film Les frères Scott Citation film Les frères Scott
Citation film Desperate Housewives Citation film Desperate Housewives
Citation film Ma Première fois Citation film Ma Première fois
Citation film Le Parrain Citation film Le Parrain
Citation film Grey Citation film Grey's Anatomy
Citation film Intouchables Citation film Intouchables
Citation film Charlie et la Chocolaterie Citation film Charlie et la Chocolaterie
Citation film Titanic Citation film Titanic
Citation film Hunger Games Citation film Hunger Games
Citation film Pearl Harbor Citation film Pearl Harbor


Recherches populaires

Citation populaire recherche Recherche avancée
Phrase viePhrase vie 2722
Citation  dieuCitation dieu 2533
Proverbe Oscar WildeProverbe Oscar Wilde 2129
Maxime amourMaxime amour 2100
Proverbe longueProverbe longue 1921
Citation  rastaCitation rasta 1513
Maxime connuMaxime connu 1498
Phrase coluchePhrase coluche 1494
Proverbe JappeloupProverbe Jappeloup 1403
Maxime anniversaireMaxime anniversaire 1375


Citations film Les frères Scott

phrase connue Films Citation Films  > Citations Les frères Scott
À mon avis, lorsque l'on est confronté à des choix, que ce soit en acte ou en pensée, gardons à l'esprit que nous sommes mortels et tâchons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouir de notre mort.     phrase connue cinémacinéma phrase connue espritesprit phrase connue mortmort phrase connue penséepensée

Note1 citation 8871 Note2 citation 8871 Note3 citation 8871 2.50 10
Les frères Scott réalisé par Mark Schwahn en 2003 Citation Les frères Scott sur Facebook Citation sur Twitter / Les frères Scott Citation sur Google+ Les frères Scott



Dans le même film Les frères Scott

  • - [Dans sa tête] Je pense que j'aurais du lui répondre quelques chose, n'importe quoi... Je suis censé être un futur écrivain mais aucun mot ne me venaient... J'avais l'impression de ne jamais avoir rien lu. Et de toute façon quand quelqu'un vous annonce que vous avez arrêté de lui manquer... je crois que vous êtes fichus, quoi que vous trouviez à dire.
    - Ça ne devrait pas être comme ça entre nous...
    - Brooke !
    - Je suis désolée, je suis à bout, ça me fait trop mal...
    - [Dans sa tête] Et voila ! Pourtant j'aurais du trouver quelque chose à lui dire. Quelque chose que personne n'avais encore jamais dit jamais écrit et qui aurait tout changé... [À voix haute] Brooke... Je suis vraiment désolé.
    - Ouais ! Moi aussi.
    - [Dans sa tête] Mais je n'ai pas trouvé...
  • Je t'aime.
  • À ce moment là, ma plus grande joie n'était pas d'avoir remporté ce championnat, mais d'avoir enfin ouvert les yeux.
  • Je sais que vous me prenez toutes pour une idiote, mais je suis pas une idiote. J'accepte de jouer ce rôle que vous me donnez parce que vous en avez besoin, mais je suis d'accord avec Karl. Bientôt, on va tous quitter le lycée, et je deviendrais ce que je veux, mais ça sera beaucoup plus dur pour ceux que ces images et ces étiquettes arrangeaient bien, ceux qui avaient besoin d'écraser les gens pour se sentir important. Parce que tu vas voir, dans la vraie vie, les gens se fichent pas mal de ce que tu étais au lycée. J'aimerais pas être à ta place. Enfin, on a autre chose à faire, t'as une idée pour ta photo ? »
  • Parfois, la souffrance prend une place si envahissante dans notre vie qu'on pense qu'elle durera toujours, parce qu'on ne se souvient même plus de se que c'est de vivre sans.
  • Même si tu crois avoir touché le fond, ne plus croire en rien, penser au pire, il y aura toujours un espoir qu'un jour tu te réveilles dans un lit, le bonheur au bout des lèvres.
  • J'en ai marre des soirées ratées, je vais commencer à les organiser.
  • Il y a un moment dans la vie où l'on se retrouve à la croisée des chemins. Les choix qu'on fait à ce moment là peuvent déterminer tout le restant de notre vie. Bien sûr face à l'inconnu, la plupart d'entre nous préfèrent faire demi-tour.
  • - C'est bien que tu t'amuses mais oublier de se protéger c'est irresponsable !
    - Arrête Brooke tu me rappelles le jour où ma mère m'a demandé si j'avais plus peur de me retrouver enceinte que d'attraper une MST !
    - Et tu lui as dit quoi ?
    - Que je n'y avais pas réfléchi, parce que je n'avais que sept ans.
  • On ne peut pas mesurer un rêve.
  • Some people steer, some people follow.
  • Chaque enfant qui naît montre que Dieu n'est pas encore découragé de la race humaine.
  • La vie ne nous doit rien, au contraire même je crois que c'est nous qui avons un devoir envers le monde.
  • Il y avait beaucoup de personnes qui ne pouvaient pas comprendre et parfois il marchait à leurs côtés. Mais même pendant ses heures les plus sombres, il savait dans son c'ur qu'un jour cela lui reviendrait et son monde serait à nouveau entier.
    Et son monde faisait un de nouveau. Et sa croyance en Dieu, en l'amour et en l'art étaient renouvelés dans son c'ur.
  • N'essaie jamais de bluffer un bluffeur tonton Lucas !
  • J'ai le c'ur anesthésié par la peur de souffrir.
  • - Lucas ! J'ai plus cours, si Waity vous laisse finir de bonne heure on pourrais aller au ciné ?
    - À quoi tu joues Peyton ?
    - L'espace d'une seconde je voulais faire comme si on avait 17 ans et que rien n'avait changé. Tu me crois si je te dis que j'ai rencontré une fille qui rêve d'avoir notre vie, enfin celle du roman ?
    - Bien sur que je te crois. C'était formidable de vivre cette histoire et elle a pris fin il y a longtemps.
    - Je sais. Je suis pas venue pour pleurer sur le passé. Aujourd'hui quelqu'un m'a rappelé d'une drôle de manière que l'amour le plus fort est celui qui est prêt à se sacrifier. Comme Kaith l'a fait pour ta Karen, elle avait besoin de lui en temps qu'ami alors il lui a caché ses sentiments toutes ces années. [Elle lui prend ces mains] Je t'aime Lucas. Je crois que je t'ai aimé dès la première seconde que j'ai croisé ton regard. Ça va être une torture ! Mais si c'est vraiment ce que tu veux, je suis prête à renoncer. J't'oublierai Lucas. J'espère que vous serez heureux, en tout cas je te le souhaite de tout mon c'ur. [Elle embrasse sa main et part]
  • You remember what you said to me our first night here? 'What if we ruin it?' Every night I spent away from you, I dreamed about being back here... in this room, in this bed, with you. I dreamed about us, Brooke. And now we're here. We're back. And you look even more beautiful than in my dreams. I love you. I never stopped loving you... not for one night, not for one moment. And I never will. Nothing can ruin us, Brooke Davis.
  • On nous attend pour les discours. Il faut qu'on aille parler d'amour...
  • Je ne pourrais jamais te décrire combien je t'aime alors je préfère te dire pourquoi je t'aime.
  • - Dis moi quel est le problème...
    - C'est que tu es toi et que je suis moi !
    - Oui mais si on était une seule personne, on sortirait plus ensemble on sortirait tout seul !
  • Je crois en la magie, je suis née et j'ai grandi à un moment magique, dans une ville magique, parmi des magiciens. La plupart des gens ne se rendaient pas compte de la magie qui nous entoure. Nous sommes reliés par les filaments argentés du hasard et des situations. Mais moi je le savais. C'est mon opinion... Au début nous connaissions tous la magie. Nous sommes nés avec des tornades, des feux de forêts, et des comètes en nous. Tout en sachant chanter aux oiseaux, voir dans les nuages, et voir notre futur dans des grains de sable. Mais ensuite, l'éducation retire la magie de nos âmes. Les fessées, les bains et les coups de brosse font ça. On nous met sur le droit chemin et on nous dit d'être responsable, d'être mature. Et vous savez pourquoi on nous dit ça ? Parc'que ceux qui nous le disent ont peur de la folie de la jeunesse. Et parce que la magie qu'on connaissait, les rendait tristes et honteux d'avoir laissé ça disparaître en eux. Après s'en être éloigné, on ne peut pas vraiment y revenir... juste quelques secondes, quelques secondes pour en prendre conscience et s'en souvenir. Quand les gens sont tristes au cinéma, c'est parce que dans la salle sombre, on touche du doigt la magie... brièvement. Puis ils ressortent à la lumière de la raison et de la logique et la magie s'évanouit. Et ils ressortent un peu tristes, sans même savoir pourquoi. Quand une chanson nous rappelle quelque chose, quand la poussière miroitant dans un rayon de lumière détourne votre attention du monde autour. La nuit quand vous écoutez au loin, un train sur les rails, en vous demandant où il va... Vous dépassez votre personne et votre monde. Pendant un instant bref, vous entrez dans un royaume magique. C'est ce en quoi je crois.
  • Lorsque l'on se perd en chemin, on a deux solutions : tenter de retrouver la personne que l'on était ou lui dire adieu pour toujours. Georges Shaw a écrit : « Il y a deux tragédies dans la vie, l'une est de ne pas réaliser ses rêves ; l'autre est de les réaliser. » Je pense que Shaw s'est fait briser le c'ur une ou deux fois.
  • L'amour va devenir notre ennemi.
  • À toutes ces âmes perdues qui ont oublié de croire en l'immensité de l'Amour.
  • Au sport, sa s'appelle se dépasser. Dans la vie, on appelle ça rendre les coups.
  • Tu connais ces moments dans ta vie où tu sais pendant qu'ils arrivent que tu vas t'en rappeler toute ta vie ?
  • - Où est-ce que t'as dormi ?
    - Dans ma voiture. La nuit dernière j'ai fait un horrible cauchemar dans lequel ma meilleure amie m'avouait être amoureuse de mon p'tit copain. C'était pas un cauchemar ça ?
    - Brooke...
    - Pourquoi tu m'l'as dit ? Et surtout maintenant. T'aurais pas pu m'en parler avant ? Non, il a fallu que tu attendes un moment où j'ai déjà plein de choses à régler.
    - Mais moi aussi. Tu crois que c'est facile pour moi ? J'aurais vraiment voulu tomber amoureuse de Jake.
    - Bah voyons. Alors un jour c'est Jake, il y a une semaine c'était Pete, et aujoud'hui voilà que c'est Lucas. J'arrive pas à croire que tu me refasses ce coup là.
    - Justement là j'ai rien fait, c'est pas comme la dernière fois..
    - La dernière fois ? Non mais est-ce que tu te rends compte de c'que tu dis ? C'est la deuxième fois que tu veux me piquer mon copain. Et regarde sur la porte, son nom est de mon côté, il est à moi !
    - J'ai pas essayé de t'prendre Lucas...
    - Mais t'en es encore amoureuse.
    - Brooke j'te promets de garder mes sentiments pour moi, je vais l'oublier.
    - Trop tard. Si tu étais sincère et que tu voulais vraiment l'oublier, alors pourquoi est-ce que tu viens m'en parler à moi ? Qu'est-ce que tu espérais ?
    - Je sais pas. J'attendais rien du tout. Je voulais juste être honnête avec toi.
    - Tu parles.
    - Je voulais pas refaire la même erreur que la dernière fois. Et pourquoi tu le prends comme ça ? Hier au club tu m'as dit qu'il t'avait pas tellement manqué... [Brooke gifle Peyton]
    - Là tu vas trop loin ! Je t'interdis de déformer mes propos pour soulager ta conscience. Tu n'es qu'une traitresse et une menteuse, voilà c'que tu es, et tu le sais très bien !
  • Lorsque l'on perd un proche, on passe par plusieurs sentiment : le déni, le refus, la peur, la culpabilité, la dépression... l'acceptation.
  • Dans la vie il y a ceux qui sont devant et ceux qui suivent !
  • C'est plus un triangle, c'est un rectangle amoureux !
  • Because the last time you really gave your heart to someone it got broken.
  • I wanted you to fight for me!
  • Il y a une marée dans les affaires des hommes. Prise dans son flux, elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or, aujourd'hui, nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu.
  • - Salut... je pense souvent à toi.
    - Dans ces cas-là, prends une douche froide.
  • I'm leaving because I can't look at you anymore without my heart breaking.
  • Heureux les c'urs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les c'urs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un c'ur qui n'est pas brisé ne peut pas guérir...
  • Brooke. Tout le monde dit que la prochaine chose que je ferai, et la prochaine décision que je prendrai seront déterminantes pour moi. Pour ma carrière. Et toute ma vie. Alors, la prochaine chose que je compte faire c'est te demander de m'épouser. Je veux que tu saches que je t'aime plus que tout. Le reste n'a aucune importance. Lorsque que je te regarde dans les yeux Brooke, je contemple tout mon avenir. Et je te vois à mes côtés.
    Voulez-vous m'épouser Brooke Davis ?
  • Ça vous ai déjà arrivé de faire un rêve qui avait l'air si réel, qu'en vous réveillant vous ne savez plus à quoi vous fier ? Que feriez vous si tout ce que vous croyez vrai était faux ? Et si tout ce que vous croyez faux était vrai ? Quelquefois, la vie est encore plus étrange que les rêves. Et le seul moyen de se réveiller, c'est d'affronter les mensonges qui engourdissent notre esprit. Tout ce qu'on peut espérer, c'est que dans ces moments de sombres réflexions, on ne soit pas tout seul.
  • Un jour j'ai lu un poème sur une fille dont le petit ami était mort. Elle l'imaginait au ciel entouré d'anges, des anges filles bien sûr, et ça la rendait jalouse. Ellie est partie. Et moi je l'imagine là haut entourée d'anges rebelles en blouson en cuir qui mettent la musique à fond et qui cherchent la bagarre. Mais je ne suis pas jalouse. Elle me manque c'est tout.
  • Souviens toi de cette nuit, c'est la promesse de l'infini. C'est une promesse qui vient récompenser le courage de ceux qui ont affrontés seuls tant d'années. C'est la preuve de la confiance entre deux êtres qui est le fondement même de l'amour. C'est un effort de volonté pour oublier et s'affranchir des peines du passé. C'est un serment qui lie deux âmes à l'exclusion de toute autre. C'est le symbole d'un risque assumé et la reconnaissance des défis à venir. Car à deux on est toujours plus fort, comme un équipage soudé pour surmonter les tempêtes du destin. L'amour sera toujours la raison d'être des humains et la force qui guide leur vie. Le plus important ce n'est pas cette cérémonie, elle ne sert qu'à montrer aux yeux du monde des sentiments déjà existants et des promesses déjà sellées au plus profond du c'ur des mariés.
  • Elle était farouchement indépendante, Brooke Davis. Elle était intelligente et belle à la fois [...] En quatre ans, elle avait mûrit plus que n'importe lequel d'entre nous. [...] Un jour, elle finira par changer le monde et elle ne s'en rend même pas compte.
  • Je ne suis pas douée pour les discours. Alors j'ai décidé d'emprunter une phrase à un vrai poète William Shakespeare « L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsqu'il se trouve que son objet s'éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé ». Quand je regarde Nathan et Haley je me sens en confiance, c'est pas facile à expliquer mais ils me donnent de l'espoir. J'ose à peine parler de leur bonheur à voix haute parce que si la vie se rend compte de ce qu'elle leur a donné, j'ai peur qu'elle essaie de le leur reprendre et ce serait dommage parce qu'on a tous besoin d'un peu d'espoir pour tenir. On a tous besoin de sentir que quelque fois la vie est merveilleuse et qu'avec la bonne personne elle peut l'être pour toujours.
  • - Tu jettes des 'ufs sur mes fenêtres, t'es malade ou quoi ?!
    - Je viens chercher ma robe, le magasin ma dit l'avoir donner a une fausse blonde maigrichonne !
    - Vas-y toute nue tu pourras coucher avec les petits copains de tes amies encore plus vite !!
    - Tu devrais te regarder, t'es mal placée pour me faire la morale. Alors on a jamais été amie d'après toi ? Alors j'ai plus besoin de garder cette horreur ! Et attend, j'ai autre chose d'intéressant à te montrer, regarde cette photo, c'est toi et Lucas, le jour de mon anniversaire espèce de traînée !!
    - Tu vas voir !
    - Arrête, t'es folle ! Tu vas m'le payer !! Arrête ! Arrête Peyton, c'est moi qui me retrouve sans petit ami, sans robe et avec un coquard, toi tu vas au bal avec le garçon que t'aime t'as gagné ! Qu'est ce que tu veux de plus ? T'as gagné ! Mais pourquoi tu m'en veux à ce point là ?
    - Pourquoi est-ce que je t'en veux ? Brooke, je viens de passer l'une des pire année de ma vie, j'avais jamais eu autant besoin de ma meilleure amie, et toi, tu m'as rejetée parce que j'avais été honnête envers toi, alors que toi t'as jamais, jamais été honnête envers moi.
    - Peyton !
    - Et tu t'es moqué de la mort de ma mère Brooke, tu l'a connue et le jour de sa mort on a pleuré toutes les deux, et l'autre jour, t'as sortie une blague sur sa mort, juste pour me faire du mal. Et bah t'as réussi, ça m'a fait du mal, t'as réussi, mais ça marchera plus maintenant c'est fini. T'avais raison pour ma mère, elle est morte c'est vrai, et dorénavant à mes yeux tu l'es aussi.
  • Qu'est-ce qu'il s'est passé dans nos vies ? Où on en est ? Moi je sais plus très bien qui je suis ; ni comment j'en suis arrivée là. La fille que j'étais avant me manque. Je veux retrouver ma place, me sentir à nouveau chez moi, et... avoir de vrais amies. Je veux retrouver le genre d'amitié en laquelle on croyait. Ça me manque. Et tu me manques toi aussi...
  • Parfois, on dirait que c'était hier, finir le lycée, dire au revoir. Cette impression qu'on à 17 ou 18 ans, que personne dans l'histoire du monde n'a jamais été aussi proche, n'a jamais aimé aussi intensément, ni ri aussi fort, ni a compté autant.
  • Reste avec moi ; J'me dis que si un jour tu me donnes une seconde chance, je ferais tout pour rester avec toi...
  • Je pensais vous connaître, mais je suppose qu'il est plus facile de voir ce qu'on veut plutôt que de chercher la vérité. Vous pensez me connaître mais ce n'est pas le cas, et ça signifie que vous ne savez pas ce dont je suis capable. Vous me voyez comme quelqu'un de populaire et qui a toutes les réponses, ce n'est pas vrai. Il se peut que je ne sache pas toujours ce que je fais mais j'essayerai d'améliorer les choses. Et quand je fais une erreur parce qu'il faut être réaliste, on en fait tous, je promets de demander votre aide. Je ne peux pas faire ça toute seule. Mais si vous me donnez une chance, on pourrait faire de grandes choses ensemble. Je promets si vous croyez en moi, de trouver le courage d'atteindre chacun de vos rêves.
  • On est devenue des expert dans le sabotage de notre bonheur.
  • Non Lucas ! Je suis désolée, mais tu ne peux pas épouser Linsay parce que je t'aime Lucas. Depuis... depuis que tu m'as récupérée au bord de la route. Tu te souviens de ce jour là ? C'est le jour ou tout a changé. Bien sûr que je ne le savais pas l'époque, mais depuis ce jour là je sais que nos vies sont liés ; et quand tu m'as demandé ma main il y a deux ans je n'étais pas prête, j'étais un peu perdue et j'avais peur, et je t'avais dit plus tard. Mais plus tard c'est aujourd'hui Lucas, je suis prête à t'épouser, je t'aime de tout mon c'ur... Ne me laisse pas, j'ai besoin de toi... Tout le monde part un jour sauf toi.
  • Dans la joie comme dans la peine. Dans la richesse et dans la pauvreté. Pour le meilleur et pour le pire. Je promets de t'aimer et de te chérir. Et je promets que... je ne laisserai rien ni personne nous séparer. Je fais cette promesse pour l'éternité. Je me lie à toi pour toujours jusqu'à la fin des temps. Et je resterai à tes côtés jusqu'à ce que la mort nous sépare.
  • D'abord, ils ont enfermé les drogués. Puis, ils ont enfermé les prostituées. Ensuite, ils ont chassé les pauvres clodos et tabassé à mort tous les homos. Ils ont renvoyé les immigrés chez eux, nous ont abreuvé de mensonges pour qu'on ferme les yeux. On a pas osé élever la voix, on est resté terré dans notre trou. Et il n'y avait plus personne pour réagir, quand ils s'en sont pris a nous...
  • - Je pense que tout le monde sait que Nathan et moi avons eu un départ difficile. Nathan une haine mutuelle pas vrai ?
    - Pire !
    - Ouais. Vous voyez, il s'est alors produit un truc marrant ; Haley, elle m'a montré qu'on peut trouver du bon chez tout le monde, si on lui en donne simplement l'occasion. Le bénéfice du doute. Parfois les gens vous déçoivent. Parfois ils vous étonnent. Mais vous ne les connaissez jamais vraiment... jusqu'à ce que vous découvriez ce qu'ils ont dans le c'ur, et c'est ce que Haley a fait avec Nathan. C'est ce qu'on devrait faire pour eux. Alors pour tous les sceptiques ici, préparez-vous à être surpris. Ceci est pour mon frère et ma petite belle-s'ur, que j'aime.
  • Mais tu as de la chance si des personnes te manques. Sa veux dire qu'il y a des personnes qui comptent autour de toi, des personnes importantes.
  • Parfois je pense qu'on gâche nos mots et qu'on gâche nos moments. Et qu'on ne prend pas le temps de dire les choses qui nous tiennent à c'ur quand on en a l'occasion.
  • Ils disaient que dans ses meilleurs jours, il pouvait voler. Maintenant, il peut.
  • Tomber amoureux et la chose la plus élémentaire qui soit. C'est un sentiment puissant qui donne l'impression d'être sur un nuage, c'est pour cela que les ruptures sont aussi douloureuses. Être amoureux ce n'est que du bonheur, c'est une sensation intense qui n'a aucun équivalent.
  • Vous vous êtes jamais demandé comment serait le monde si vous n'étiez plus là ? Comment réagiraient les gens autour de vous ? Quoique vous imaginiez, vous vous trompez. La mort n'a rien de romantique, elle est sombre et si vaste qu'elle peut engloutir n'importe lequel d'entre nous. La tristesse est comme un voleur dans la nuit, silencieux, incontrôlable, injuste.
  • People always leave.
  • Quand je me suis senti tombé ce soir j'ai eu peur. J'étais même terrifié. C'est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j'ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d'autre n'a d'importance.
  • Il est plus facile d'aimer que d'être aimer !
  • - Il paraît que tu t'es mise à poil dans sa voiture.
    - Non ! J'étais pas complètement à poil. Il faisait trop froid pour que j'enlève mes chaussettes.
  • Mon frère passe par des moments difficiles ces derniers temps. J'aimerais pouvoir faire plus pour l'aider. Le fait, qu'on s'entende bien c'est nouveau pour nous. Mais je suppose que c'est comme ça que se comportent des frères.
  • C'est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu'on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j'ai rêvé de trouver l'amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un c'ur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s'est réalisé et si ça, c'est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu'il n'y a rien de plus précieux au monde.
  • Chaque journée que tu perds à attendre, c'est une journée de plus que tu ne passeras pas avec elle.
  • - Je voulais que tu me prouves que tu tenais à moi, je voulais que tu me dises que j'étais la seule fille qui te plaisait et que tu préférais passer le reste de ta vie tout seul, plutôt qu'avec une autre fille que moi ! Je voulais retrouver le Lucas qui m'avait dit une fois à la plage qu'il serait toujours là pour moi...
    - Comment voulais-tu que je le saches ?
    - Tu aurais dû le sentir !
  • Le bonheur est un état d'esprit, pas une destination.
  • La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu'il serait égoïste de le ressentir tout seul.
  • On a le droit de conduire dès 16 ans, d'aller faire la guerre à 18, de boire de l'alcool à 21, de partir à la retraite a 65, mais pour connaître le grand amour il y'a pas d'âge légal...
  • Je suis le maitre de mon destin, le capitaine de mon âme.
  • Faîtes un v'u et placez-le dans votre c'ur. Tout ce dont vous avez envie, tout ce que vous voulez. C'est bon ? Bien.
    Maintenant croyez que ça peut se réaliser. On ne sait jamais quand un miracle peut arriver, un sourire ou un souhait se réaliser. Mais si vous croyez que ça peut arriver au détour d'une rue et que vous ouvrez votre c'ur et votre esprit à cette possibilité, à cette certitude, il se pourrait que vos souhaits se réalisent. Le monde est plein de magie. Il suffit d'y croire.
    Alors faîtes un v'u. C'est bon ? Bien. Maintenant croyez-y de tout votre c'ur.
  • À mon avis, les tragédies ça fait partie de la vie, on va pas baisser les bras parce qu'on est malheureux. Je me suis rendu compte d'une chose, quand on vous brise le c'ur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue quoiqu'il arrive et cette douleur qui vous déchire fait partie de la vie aussi tout comme la peur et le mal être. Toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront, ça vaut le coup de continuer à se battre.
  • Il n'y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c'est d'identifier exactement d'où elle vient, parce qu'une fois que t'as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...
  • C'était plus qu'une comète parce qu'elle avait apporter tant de choses dans sa vie, du sens mais aussi de la beauté, ses amis ne comprenaient pas ce qu'il disait, ses sentiments dépassait les autres hommes. Mais même lorsqu'il se sentait très seul, il savait en son c'ur qu'un beau jour la comète serai de retour... pour illuminer à nouveau toute sa vie, et qu'il pourrait enfin grâce à elle retrouver foi en l'être humain, en l'amour et en son art.
  • Il y aura toujours quelque chose pour détruire nos vies. La seule question est : « qu'est-ce qui va nous tomber dessus en premier ? ». On est toujours au bord du gouffre.
  • L'acte d'amour le plus parfait est le sacrifice, cacher ses sentiments pour pouvoir être bon ami. Je t'aime et je crois que je t'aime depuis que nos regards se sont croisés mais si ce que tu veux c'est que je te laisse tomber alors je vais le faire.
  • - Alors quelle est la différence ?
    - La différence ? La différence c'est que toi je t'aime, Brooke. C'est toi que je veux et pas Peyton.
    - Mais pourquoi ? Il faut que je sache pourquoi.
    - Parce que tu fronces un peu les sourcils lorsque tu veux m'attendrir ; parce que tu cites Camu alors que je ne t'ai jamais vu lire un livre ; et parce que tes parents te manquent même si tu es trop têtue pour l'admettre ; et enfin, parce que je n'ai que deux déclarations d'amour comme celle-ci de toute ma vie, et les deux fois elles étaient adressées à toi.
  • J'ai une fille, elle s'appelle Lily. Un jour elle me demandera comment ça se fait que son papa n'est pas avec elle, elle me demandera qui il était et comment il est mort. Et ce jour là je plongerai mon regard dans ses grands yeux, ses yeux qui ne reflètent ni la méchanceté, ni la jalousie, ni la cruauté et je répondrais... « Ton père aurait fait n'importe quoi pour son petit frère et c'est ce frère qui t'a privé de l'amour de ton père pour toute ta vie. Ton père a été abattu par son frère Lily. »
  • - Il y a 82 lettres là dedans, elles te sont toutes adressées. Je te les ai écrites cet été, une par jour, mais j'ai eu peur de te les envoyer...
    - Brooke...
    - J'ai eu peur de me faire briser le c'ur, une deuxième fois. J'ai eu tellement de mal à m'remettre, j'voulais pas risquer d'souffrir à nouveau. J'avais pas l'courage d'affronter les sentiments qu'j'ai pour toi. Je sais qu'ça n'a plus d'importance après c'que j'ai fait mais je voulais que tu le saches. Voilà à quoi j'ai passé tout mon été : à penser à toi, mais j'ai jamais eu le courage de l'admettre.
  • Micro : Qu'est-ce que veulent les filles ?
    Brooke : J'ai ma petite théorie là-dessus. Je pense que l'idéal, c'est d'avoir un homme qui te fasse rire, un homme en qui tu as confiance et un qui sois très, très sexy, et après, le plus important, c'est de tout faire pour que ces trois hommes ne se retrouvent jamais face à face.
    [Plus tard...]
    Brooke : Tu m'as demandé ce que les filles voulaient tout à l'heure. Elles veulent seulement quelqu'un qui veux bien d'elles, enfin c'est ce que moi je veux.
  • J'ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j'ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite.
  • Peut-être que tu perds tout, mais moi si je te perds, je suis perdu.
  • J'ose à peine parler de leur bonheur à voix haute car si la vie se rend compte de ce qu'elle leur a donné j'ai peur qu'elle le leur reprenne, et ça serait dommage car on a tous besoin d'un peu d'espoir pour tenir. Alors levons nos verres à Nathan à Haley, à l'espoir et à leur amour qui ne pourra se ternir.
  • Et quand on beaucoup de chance, il se produit quelque chose qui n'arrive qu'une seule fois sur des millions ; la personne qu'on aime nous aime aussi...
  • Croire en soi c'est déjà presque réussir.
  • L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsqu'il se trouve que son objet s'éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
  • Peut-être donnons-nous tous le meilleur de nous-mêmes à ceux qui de leur côté, ne nous accordent que rarement une de leurs pensées.
  • Tout le monde part un jour...
  • Ça vous est déjà arrivé de regarder une photo de vous et d'apercevoir un inconnu à l'arrière plan ? On peut pas s'empêche de se demander combien d'inconnus nous ont en photo à l'arrière plan, et dans combien de vies on a fait une apparition. Est-ce qu'on a traversé la vie de quelqu'un au moment ou il a réalisé son plus grand rêve ? Ou au moment ou sont plus grand rêve est mort ? Est-ce qu'on a fait exprès de traverser cette vie, comme si d'une certaine manière on était destiné à y faire une apparition ? Ou est-ce que le flash nous a capturé par surprise ? Réfléchissez, vous pourriez avoir une place de choix dans la vie de quelqu'un sans même vous en douter.
  • - T'es au courant que moi et Peyton c'est fini ?
    - Peyton et moi !
    - Quoi, elle t'a largué toi aussi ?
  • - Je suis désolé de t'avoir traité de folle, Brooke, t'es juste un peu perturbée.
    - Non mais tu te crois drôle ?
    - Ce que je crois, c'est que t'es en train d'essayer de saboter notre relation. Tu cherches des excuses pour pas m'aimer et être sûre que je ne te referais plus souffrir.
    - Tu m'as écris la même phrase qu'à elle, tu te rends compte ? La même phrase !
    - Mais j'ai jamais envoyé cette lettre à Peyton.
    - Et alors ? Moi je t'ai pas envoyé les miennes et pourtant j'en pensais tous les mots. J'aimerai comprendre pourquoi c'est moi que tu veux ! Ça pourrait être Peyton.
    - Peyton est une fille superbe, je peux pas le nier. C'est mon amie et c'est aussi ta meilleure amie.
    - Et bah je t'autorise à dire du mal d'elle quand même !
    - Oh Brooke ! En réalité, je tiens beaucoup à Peyton.
    - Alors quelle est la différence ?
    - La différence ? La différence, c'est que toi je t'aime Brooke. C'est toi que je veux et pas Peyton.
    - Mais pourquoi ? Il faut que je sache pourquoi !
    - Parce que tu fronces un peu les sourcils quand tu veux m'attendrir, parce que tu cites Camus alors que je t'ai jamais vu lire un livre, et parce que tes parents te manquent même si t'es trop têtue pour l'admettre. Et enfin, parce que je n'ai fait que deux déclarations d'amour comme cela de toute ma vie et à chaque fois, c'était devant toi. Voilà pourquoi c'est toi que je veux et personne d'autre. On est complètement trempé, on risque d'attraper une pneumonie mais si t'as besoin d'entendre pourquoi je t'aime, je peux continuer toute la nuit.
    - Ça va aller pour l'instant.
  • Un jour la mer aura emporté tout le sable. Les océans s'assécheront, et le soleil s'éteindra. Mais quand ce jour viendra, je t'aimerai encore. Mon amour sera éternel.
  • Moi, j'ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là.
  • Ne pleurez pas votre passé car il s'est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n'existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
  • Toutes les chansons ont une fin. Est-ce une raison pour ne pas en apprécier la musique ?
  • J'aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l'éternité m'aurait paru trop courte.
  • À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s'en sortir, d'autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d'âmes, et parfois, il ne vous en faut qu'une seule...
  • La souffrance peut occuper une telle place qu'on en oublie le bonheur. Parce qu'on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d'autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu'on n'a pas l'habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu'on est heureux.
  • Quelqu'un a dit un jour que la mort n'es pas la pire chose dans la vie : le pire, c'est ce qui meure en nous quand on vit.
  • Toutes les filles devraient refuser les règles du jeu stupide qu'on nous impose et qu'on s'impose à nous-même. Il ne faut pas être trop grosse, ni trop maigre. Il ne faut pas avoir la peau trop claire, ni trop foncée, il ne faut pas être trop délurée, ni trop coincée, pas être trop intelligente, ni trop bête. Il faut être soi-même mais tu as intérêt à être dans la norme.
  • Vous êtes vous déjà demandé quelle trace laisse notre passage su terre. Si une seule vie peut réellement avoir un effet sur le monde, ou si les choses que nous faisons ont une quelconque importance. Moi je crois que oui, et je crois qu'un seul homme peut changer la vie de beaucoup d'autres pour le meilleur ou pour le pire.
  • C'est dur quand les gens te manquent. Mais ça veut dire que tu étais chanceux, que tu avais quelqu'un dans ta vie, quelqu'un d'assez important pour te manquer.
  • C'est la plus belle histoire du monde. Un jours tu as dix-sept ans et tu planifies pour plus tard. Et puis tranquillement et sans s'en rendre compte... plus tard c'est aujourd'hui... puis plus tard devient hier... et c'est ta vie.
  • J'ai jamais eu l'impression de te manquer. Et je crois qu'à force, t'as arrêté de me manquer aussi.
  • Ces ténèbres ont-elles un nom ? Cette cruauté, cette haine... d'où nous viennent-elles ? Ce sont-elles introduites dans nos vies à notre insu ou sommes-nous allés les chercher délibérément ? Qu'a-t-il bien pu nous arriver ? Pourquoi jetons-nous nos enfants dans le chaos du monde, comme de jeunes soldats dans l'enfer de la guerre ? Nous espérons qu'ils nous reviendront sains et saufs, mais nous savons très bien que certains seront sacrifiés en route. Depuis quand avons-nous perdu la voix ? Enveloppés par les ombres, engloutis vivants par les ténèbres. Ces ténèbres ont-elles un nom ? Et si ce nom, c'était le votre ?
  • - Moi ce que je veux, c'est que tu me le montres. Je te repousse pas Lucas, au contraire, je m'accroche de toutes mes forces, seulement je tiendrais pas si toi tu m'aides pas ! Et pourquoi tu m'as pas parlé de ce baiser ? Pourquoi tu m'as pas appelée pendant ton voyage ? Et pourquoi est-ce-que tu m'ouvres pas totalement ton c'ur ? Tout le monde nous attend pour les discours... Il faut qu'on aille parler d'amour.
    - Brooke, ne m'en veux pas, je t'en supplie.
    - Je t'en veux pas Lucas, je t'en veux pas...
  • Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal alors on n'ira jamais nul part. On ne grandira jamais...
    Il faut aller de l'avant, affronter le monde en espérant que tout ira pour le mieux. Il se peut même que l'ont apprenne deux ou trois choses en cour de route. Ce que je veux dire, c'est que tu ne peux pas fuir la réalité sous prétexte que rien est éternel. La vies est pleine de surprises, bonnes ou mauvaises, elle vaut la peine d'être vécue...
  • 50 ans ont passés. 50 longues années depuis mon premier message. Quand je repense à ce que j'ai dit il y a un demi-siècle, quand je repense à tous mes espoirs et à tous mes rêves de jeunes hommes, une conclusion s'impose. S'il faut avoir accompli tout ce que l'on avait prévu pour pouvoir se dire que l'on a réussi sa vie, alors, certains risquent de penser que j'ai raté la mienne. Mais à mon avis, il ne faut surtout pas laisser nos éventuelles déceptions ou nos regrets nous gâcher la vie. On doit être capable de tirer un trait sur son passé.
    Il faut se souvenir que c'est seulement quand les ténèbres nous entourent que l'on aperçoit les étoiles. Il faut se laisser guider par leur lumière. Alors, n'ayez pas peur de faire des erreurs, de trébucher ou de tomber, parce que le plus souvent c'est lorsqu'on accomplit les choses qui nous effraient le plus que l'on est le plus fier de soi. Peut-être que la vie vous offrira tout ce dont vous rêvez, ou peut-être qu'elle vous offrira plus que vous ne l'auriez jamais imaginé. Qui sait ce que l'avenir vous réserve ? La route est longue mais au final, le vrai but, c'est le voyage lui-même.
  • Par moment, je me sens complètement déconnectée, je ne me sens pas du tout à l'aise dans ma peau, j'ai l'impression que je n'ai rien à faire dans ce monde comme si j'étais née à la mauvaise époque, et que j'étais en marge. Et quand je pense à mon fils, ça me fait peur parce que j'espère que lui au moins il se sentira à sa place, le contraire me ferai tellement de peine.
  • - Just promise me you'll come back to me. Promise me you'll open your eyes and you'll live a long, healthy, amazing life. Promise it. Promise me.
    - I'm going to live a long, healthy, amazing life... With you. I promise. Till kingdom come. Now open your eyes.
  • Certains pensent que le vol du corbeau guide les voyageurs jusqu'à leur destination, d'autres croient que la vue d'un corbeau solitaire est un heureux présage. Par contre, si l'on en voit plusieurs à la fois, les ennuis sont à prévoir. Enfin, voir un corbeau avant la bataille signifie que la victoire est à vous...
  • Le pardon n'est jamais facile. La morosité est facile. La haine est facile. Mais le pardon c'est dur parfois, les gens disent des choses qu'ils ne pensent pas ou font des choses qu'ils ne peuvent pas défaire. Parfois, nous faisons des choses qu'on ne peut défaire. Alors nous nous nourrissons pour affamer la douleur.
  • Tu sais quand Haley est tombée amoureuse de toi, elle a vu le vrai Nathan derrière tes défauts, derrière l'arrogance, l'égoïsme, et si c'est elle aujourd'hui qui fait des erreurs, elle montre des défauts. N'oublie pas la vrai Haley...
  • - Et alors, les conventions moi je m'en fiche. Et ce que j'éprouve pour toi est loin d'être conventionnel. Justement, je veux que notre amour soit hors du commun, exceptionnel, parce que toi, tu es exceptionnelle. Je pense ce que je dis.
    - Je sais, Nathan.
    - Alors je te répète ce que je viens de te dire. Je t'aimerai toute ma vie.
    - Tu sais que moi aussi mais...
    - Alors pourquoi ne pas se marier tout de suite ?
  • Personne ne peux deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir.
  • Vous pouvez choisir de blâmer les circonstances, le destin ou la malchance ou les mauvais choix ou vous pouvez vous battre. Les choses ne seront pas toujours juste dans la vraie vie, c'est comme ça. Mais pour la plus importante partie, vous recevez ce que vous donnez. Laissez-moi vous poser une question, qu'est-ce qui est pire, ne pas avoir tout ce qu'on a souhaité ou l'avoir mais découvrir que ce n'est pas suffisant ? Le reste de votre vie se dessine maintenant avec les rêves que vous poursuivez. Les choix que vous faites et la personne que vous décidez d'être ; Le reste de votre vie c'est long et le reste de votre vie commence maintenant.
  • Chère Molly, tu vas trouver ça un peu bizarre, mais j'aimerai que tu repeigne les portes de mon placard, parce qu'aujourd'hui tu as l'age où on est le plus honnête, où les convictions sont les plus fortes, et où les intentions sont les plus pures. Ce qui veut dire que tu dois suivre tes envies quelles qu'elles soient. Aie confiance en toi, prends des risques. Tu dois effacer mes mots pour commencer à écrire les tiens. Mon histoire t'a peut-être inspiré, mais je suis persuadée que la tienne inspirera la prochaine fille qui habitera notre chambre. Je tenais aussi à te dire que tu n'as pas besoin que l'on écrive un roman sur toi pour que ta vie vaille la peine d'être vécue. Tu peux écrire ta propre histoire et choisir toi-même ton destin. Et dans quelques années, la prochaine occupante de cette chambre gardera ce que tu auras écrit sur cette porte assez longtemps pour que tu te souviennes que ta vie était une vraie inspiration. Et ce sera à toi de lui dire de repeindre cette porte, parce que tu sauras alors que les mots que tu avais écrits, les amis que tu aimais, et tous les sentiments que tu avais en toi seront toujours là sous la peinture. L'amour qui t'animait sera toujours là lui aussi. Comme une flamme qui rien n'éteindra jamais. Une lueur d'espoir, une évidence, qui, pour le meilleur ou pour le pire, brûlera toujours aussi intensément sous la surface. Je t'embrasse. Peyton Sawyer.
  • Tu veux savoir ce qu'il m'arrive ? Tu veux vraiment que je te dise ? Ce qu'il y a c'est que je pense à toi tous les jours, que je te trouve simplement magnifique, que je pourrais te regarder pendant des heures sans jamais me lasser de ton sourire. Ce qu'il y a c'est que je crois que je suis folle de toi, mais ce qu'il y a de pire, c'est que toi... tu es fou d'elle.
  • Quand vous vous regardez dans un miroir, qu'est-ce que vous y voyez ? Est-ce que c'est la personne que vous avez rêvé d'être ? Est-ce que vous regrettez ce que vous êtes devenu ? Est-ce que vous êtes passé à côté de votre vie ? Et si une petite voix vous répète que vous n'y arriverez pas, ignorez la et croyez en vous. Et gardez l'espoir car l'amour existe bien... Et surtout continuez à croire en vos rêves car ils peuvent se réaliser. Parfois ce n'est ni l'argent, ni la gloire, ni le pouvoir qui font le bonheur, parfois quelques amis et une famille suffisent à nous rendre heureux, si on essaie simplement d'être quelqu'un de bien la noblesse de la vie nous apporte calme et sérénité. Continuez à croire en vos rêves car ils peuvent se réaliser. Quand vous vous regardez dans le miroir faite vous la promesse d'être heureux car vous avez droit au bonheur n'arrêtez jamais d'y croire. Et n'arrêtez jamais de croire en vos rêves car ils peuvent se réaliser...
  • À mon avis, lorsque l'on est confronté à des choix, que ce soit en acte ou en pensée, gardons à l'esprit que nous sommes mortels et tâchons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouir de notre mort.
  • Tu hantes mes rêves mais quand je t'appelle au secours, tu m'ignores.
  • Tu es encore plus utile pour draguer les filles qu'un bébé chien.
  • Tu sais à quel point c'est dur de remonter sur le ring, surtout quand une personne t'as déjà mis K.O. ?
  • Si tu cherches un 'il au beurre noir, il est dans mon poing.
  • Comment quelqu'un peut quitter ce monde en un clin d''il et être parti pour toujours. C'est trop énorme pour y penser. C'est trop dur. Et ensuite on est censé continuer, c'est ça ? Dans le genre « faut vivre avec... ». Enfin, on est censé être triste tant que les fleurs sont belles et ensuite on recommence à raconter des blagues et on se souvient du bon vieux temps. Je n'ai pas de blague à raconter. En fait, j'espère ne plus entendre une seule blague de ma vie. Et le bon vieux temps c'est juste ça : des vieux moments qui sont passés.
  • Tu peux t'amuser. Mais un de ces soirs, tu te rendras compte que je suis l'homme de ta vie, Brooke Davis.
  • Et si ces ténèbres avaient un nom. Et si ce nom... c'était le votre.
  • - Qu'est-ce qui te ferait plaisir ?
    - Te voir écrasée par un bus.
  • Sometimes they come back.
  • Pardonnez-moi mon père parce que j'ai pêché. Récemment j'ai eu des pensées impures envers... euh en fait récemment j'ai fait pas mal d'erreurs. Je n'avais pas remis les pieds dans une église depuis la mort de ma mère, tous les jours je pense à elle et je m'demande souvent ce qu'elle me dirait si elle pouvait m'voir et voir ce que j'fais de ma vie. Et je m'demande si elle sait que je suis loin d'être la fille modelle qu'elle voulait m'voir devenir... Et je m'demande si elle m'a vue sniffer ce rail de coke la semaine dernière, et ce qui est triste c'est que je n'sais même pas pourquoi j'ai fait ça. Tout va bien dans ma vie c'est vrai mais j'avais envie de vivre quelque chose d'un peu plus fort que ça, de dépasser mes limites alors quand le manager de ce groupe m'a proposé de travailler avec lui j'ai vu une chance de réaliser mes rêves et j'ai eu peur de rater une occasion unique, mais je m'rends compte que j'ai eu tord et je veux que maman le sache, elle ! Je veux aussi qu'elle sache que je n'suis pas comme ces gens là et que je n'veux jamais le devenir...
  • Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu'à ce qu'on se fasse du mal ou qu'on blesse quelqu'un d'autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
  • - Tu crois que deux personnes peuvent vraiment faire connaissance sans se raconter leur petites histoires respectives ?
    - Bien sur.
    - Mais la personne que tu es aujourd'hui dépend de celle que tu étais avant, non ?
    - Oui en partie... Mais ce que je veux dire c'est que la personne que tu étais avant importe peu, ce qui m'intéresse c'est celle que tu veux devenir...
  • Je t'aime plus que les mots ne peuvent le dire Lucas.
  • Quention Field était un basketteur, c'était aussi un fils, un frère, pour beaucoup un ami. Je ne connaissais pas Quentin Field et maintenant je ne le connaîtrai jamais.
  • Jamie : Les adultes nous demandent de ne plus nous comporter comme des enfants. Et vous savez pourquoi ils nous demandent ça ? Parce qu'ils ont peur, ils ont peur de notre liberté, et de notre jeunesse et parce que la magie qui nous habite encore leur rappelle qu'ils ont laissé s'éteindre celle qui était au fond de leur c'ur. Quand on a vécu trop longtemps sans la magie, elle ne réapparaît jamais ou seulement pendant quelques instants, de courtes secondes. Et elle nous transporte.
    Alex Dupré : Quand les gens pleurent au cinéma, c'est parce que dans cette salle toute noire, une étincelle de magie les a trouvé, rien qu'un instant.
    Micro : Ensuite ils retournent dans un monde de logique, où l'étincelle privée de combustible finit par s'éteindre et ils se sentent tristes sans trop savoir pourquoi !
    Haley : Quand une chanson vous évoque des souvenirs.
    Quinn : Quand des particules de lumière apparaissent dans un rayon de soleil et captent toute votre attention.
    Dan : Quand vous écoutez un train passer au loin dans la nuit et que vous vous demandez ou il va.
    Brooke : Vous imaginez alors être une autre personne dans un autre endroit.
    Jamie : Pendant ce cours instant, votre âme d'enfant se réveille, la magie est de nouveau là... Voilà ce que je crois.
  • Pour rester soi-même dans un monde qui s'évertue jour et nuit à a vous rendre comme n'importe qui, il faut gagner la plus rude bataille qu'un humain puisse livrer ; et cette bataille n'a pas de fin...
  • T'as le droit d'être énervé mais il faut que tu te reprennes pour l'équipe et Jaimie, et en plus Skills sera un bien meilleur père que Dan... Héhéhé.
  • You make sad look beautiful, Brooke Davis.
  • Et le petit prince dit à l'homme : « les grandes personnes elles ne comprennent rien toutes seules. Et c'est très fatiguant pour les enfants de toujours et toujours leur donner des explications ».
  • La solitude est l'élément déterminant de la condition humaine, l'Homme est la seul créature qui se rend compte qu'il est seul.
  • - On peut vous aider ?
    - Coucou ! C'est nous !
    - Tu as dis « coucou c'est nous » ?! Normal qu'elle t'ait viré !
  • - Joli tir.
    - Jolies jambes !
  • Dans la vie je sais qu'on peut toujours facilement trouver 1000 raisons de baisser les bras mais si vous résistez un jour vous verrez que le bonheur existe ! Même si vous ne le trouvez pas là où vous l'imaginiez. Quoi que vous vouliez il ne faut pas abandonner parce que même si la vie en décide autrement, qui sait, elle vous donnera peut être mieux !
  • Ce que vous appelez la gentillesse j'appelle ça de la faiblesse.
  • Ne laisse pas ta flamme s'éteindre, étincelle après précieuse étincelle dans les eaux putrides du presque, du pas encore ou du pas du tout. Ne laisse pas périr ce héros qui habite ton âme dans les regrets frustrés d'une vie que tu aurais mérité et que tu n'as jamais pu atteindre. Tu peux gagner ce monde que tu désires tant. Il existe, il est bien réel, il t'appartient. Tout est possible.
  • - Je suis venu voir si t'avais besoin de rien.
    - À part toi tu veux dire ?... Désolé, j'suis pas sympa... C'est vraiment bizarre tu sais Nathan, j'aurais pu appeler Peyton, Lucas ou Brooke.
    - Non attend, il est déjà tard, et puis qu'est ce que ça aurait changé ? Tu te retrouves toujours dans le noir quand tu éteins la lumière.
  • Parfois quand on est jeune on se dit que rien ne peut nous toucher comme si on était invincible, on a toute sa vie devant avec plein de projets dans la tête, comme trouver son âme-s'ur, la personne qui nous complétera vraiment. Mais en vieillissant on se rend compte que la vie est pas si facile. Ce n'est qu'à la fin de notre vie qu'on réalise nos projets n'était que des projets. Mais à la fin lorsqu'on regarde son passé et non plus son avenir on a envie de croire qu'on a profité au maximum de ce que la vie nous a offert, on a envie de croire qu'on laissera du bien de notre passage sur Terre. On a envie que tout ça soit compté...
  • - Mais tu comprends rien du tout ce soir.
    - J'vois pas ce qui t'as vexé là dedans.
    - Ah nan ? Et bah j'vais te le dire moi, tiens lis moi la dernière phrase. Vas-y !
    - Pourquoi, ça t'as pas plus que j'te dise « Tu es mon éternel » ? Je trouve ça très beau moi.
    - Oh oui c'est magnifique, c'était déjà magnifique quand j'ai lu cette phrase pour la première fois dans une autre lettre que tu as écrite à Peyton !
    - Brooke arrête c'est ridicule.
    - Ah tu trouves ? J'ai trouver cette lettre dans ta boîte à souvenir spécial Peyton. « Ma chère Peyton, blablablablabla. Tu es mon éternel. Signé Lucas. »
    - J'me souviens même pas lui avoir écrit ça !
    - Et bah pourtant tu l'as fait. L'éternité s'est plus ce que c'était !
    - Brooke, j'te demande pardon, j'ai fais une bêtise.
    - Quand ça, quand tu m'l'as écrit à moi ou à Peyton ?
    - T'avais cas pas fouiller dans mon placard !
    - Ah parce que tu crois que tu vas t'en tirer comme ça ?
    - Je sais que c'est un sujet sensible, tu m'as écris des lettres...
    - Ça n'a rien avoir, le problème c'est que t'es qu'un goujat qui recycle ses lettres d'amour !
    - Et toi t'es une folle à lier !
  • Il se retournerait dans sa tombe s'il vous voyait faire ami-ami.
  • Le c'ur d'un homme qui parle au lieu d'agir est comme un jardin plein de limaces. Quand elles finissent par tout détruire, le jardin est comme couvert de glace. Et si la neige vient à tomber, on y voit que les traces des oiseaux. Et si les oiseaux viennent à s'envoler, on dirait des aigles tout là-haut. Et quand le ciel est en colère, il gronde comme un loup en cage.
  • Donc vous voulez que je vous parle de moi. Je n'ai rien à dire. Même si c'était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne. Les gens pensent que si on aime suffisamment quelqu'un, alors tout pourra toujours s'arranger. Les gens ont tort. Dans 50 ans Haley, j'espère que tu auras tout ce que tu voulais. Mais t'épouser aura été la pire erreur de ma vie. Voilà un petit conseil : ne vous mariez jamais. À la fin, vous serez seulement malheureux.
  • Tu pues trop je ne veux plus t'épouser tu sens trop mauvais t'es moche tu ressembles à rien tu pues trop !!

  • Citations du thème Films

  • Replica Watches UK
  • Replica Watches UK
  • Si c'est grave, elle arrête sa carrière, ca veut dire qu'il vont faire mourrir son personnage, et moi j'arrête tout, et je perds tout !
  • On s'en fou des dettes, la série cartonne, elle est pas prête d'arrêter.
  • On a signé le contrat pour la saison 3, et du coup, ils ont triplé mon salaire, je te laisse imaginer la saison 4 !
  • Bonjour Tata Jeanne : regarde mon dessin !
    Oh, c'est très moche !
  • T'as rien remarqué ?
    T'as grossi ?
    Non, je me suis acheté une voiture
    Oui, une smart..
    Décapotable !
  • Tu vas être une star!
  • Les calins, moi çà me dégoute.
  • C'est qui justine ? C'est une copine ? Elle est francaise? Zappez, on est au ramadam
    Haut page citation


  • Voir le site Mobile | Classique